Actualités

AUTO - LE MANS 24 HOURS 2012 PESAGE

Une longue phase de rééducation entamée !

05/07/12

Gravement accidenté début juin lors de la Journée Test des 24 Heures du Mans, Guillaume Moreau est entré depuis peu dans une phase de rééducation au centre régional spécialisé dans la rééducation et la réadaptation fonctionnelles de l’Arche, situé au Mans. Il est prévu trois mois de rééducation intensive dans l’établissement afin de poursuivre les progrès entamés depuis ses deux opérations à la moelle épinière. « J’ai passé deux semaines au CHU d’Angers dans le service du Professeur Lucas suite à l’accident où j’ai subi deux opérations à la moelle épinière »explique Guillaume. « Si je n’ai que peu de souvenirs de la première, la suivante a été éprouvante pour moi. Il m’a fallu beaucoup de repos pour récupérer. Les deux opérations se sont bien déroulées et je remercie toute l’équipe du CHU d’Angers pour tous les soins apportés. Je suis maintenant passé au stade de la rééducation avec différents exercices quotidiens sous l’œil avisé des spécialistes de l’Arche qui m’ont bien pris en charge. Il est prévu que je reste dans le centre durant trois mois. »

Au fil du temps le pilote OAK Racing retrouve de la sensibilité au niveau des membres inférieurs : « J’ai commencé à me déplacer à l’aide d’un déambulateur à Angers, avant de passer à des béquilles. Depuis peu, j’arrive à marcher quelques pas sans aucune aide, sachant que ma jambe droite manque encore de sensibilité. Les progrès sont encourageants et j’ai conscience que le processus de guérison sera long, mais je mets tout en œuvre pour que cela se fasse du mieux possible. La patience n’est pas ma qualité première, mais il va en falloir. »

On rappellera que l’accident a eu lieu au Virage du Karting lors de la Journée Test des 24 Heures du Mans où la OAK-Pescarolo #15 du pilote de la Région Limousin est partie en glisse sur de la moquette synthétique rendue glissante par la pluie. « J’ai de suite vu que j’allais me faire mal » confie Guillaume. « Je n’ai rien pu faire, rien pu contrôler car la voiture est partie à haute vitesse. » Cette moquette a d’ailleurs été ôtée pour la course.

Outre un travail journalier de rééducation, Guillaume devrait pouvoir retourner sous peu dans sa région lors des prochains week-ends : « J’espère retourner chez moi à court terme durant les week-ends. Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement toutes les personnes qui m’ont soutenu et qui me soutiennent encore actuellement. Je n’ai pu répondre à tout le monde, mais sachez que j’ai lu tous les messages de soutien, ce qui m’a fait chaud au cœur. Je remercie également toute l’équipe OAK Racing pour leur soutien total. Je considérais déjà l’équipe comme ma seconde famille, et cette épreuve ne fait que renforcer les liens qui étaient déjà très forts. »