Actualités

2013-11-18-17-55-54

Un nouveau cap pour Guillaume Moreau

21/11/13

Un an et demi après son accident survenu lors de la journée des Tests des 24 Heures du Mans 2012, Guillaume a retrouvé le Docteur Lucas et l’équipe médicale du Centre Hospitalier Universitaire d’Angers pour une nouvelle intervention, une étape supplémentaire dans son rétablissement : le retrait du matériel qui a servi à maintenir les vertèbres pendant la phase de consolidation. L’opération s’est déroulée avec succès. Guillaume a cependant besoin de repos pour permettre la cicatrisation et pourra reprendre son entrainement et sa préparation physique en janvier.

Après de longs mois de travail et de rééducation, cette étape conclut la phase de guérison osseuse. Concernant l’atteinte de la moelle épinière, les repousses des terminaisons nerveuses pouvant continuer pendant encore presque deux ans, il faudra patienter jusque là pour tirer une conclusion définitive.

En attendant, Guillaume met à profit son temps et son expérience personnelle difficile pour traiter un sujet très vaste et délicat : les assurances et la prévoyance dans l’univers du sport automobile. Il a créé RACECARE , avec son assureur Franck Bayle, une société de courtage basée à Limoges : un projet qui l’intéresse beaucoup, en attendant son retour derrière un volant qu’il garde en ligne de mire. Guillaume et OAK Racing entretiennent d’ailleurs toujours des liens forts et privilégiés

Enfin, suite à cette tragique expérience, mais grâce à son tempérament de vainqueur, Guillaume a été choisi par l’ICM – Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière – comme ambassadeur de l’antenne locale dans le Limousin : il espère les aider à lever des fonds.

Docteur Olivier Lucas, Centre Hospitalier Universitaire d’Angers :
« L’évolution de la consolidation de la fracture a été tout à fait positive. Le scanner de contrôle réalisé à un an de la première intervention a permis d’envisager en toute sécurité le retrait du matériel qui maintenait en place la vertèbre anciennement fracturée. Les suites de l’intervention ont été entièrement favorables, malgré des douleurs importantes liées à la musculature et au statut de sportif de haut niveau de Guillaume. Les radiographies réalisées après l’intervention montrent qu’il n’y avait aucun déplacement lié au retrait du matériel et donc assez rapidement Guillaume pourra reprendre sa mise en condition de sportif de haut niveau, après un contrôle que j’effectuerai dans six semaines. Je vais continuer à suivre Guillaume et l’évolution de sa récupération sur le plan nerveux. »

Guillaume Moreau :
« L’opération s’est très bien déroulée. Il fallait déplacer les muscles pour atteindre le matériel, et comme je me suis beaucoup remusclé depuis un an, ce qui m’a permis de faire beaucoup de choses, le réveil a été plus douloureux que prévu.

Je suis soulagé, compte tenu de la gravité de mon accident, d’avoir bien récupéré sur le plan osseux. Sur le plan nerveux, je sais que ce sera encore long pour que les terminaisons nerveuses repoussent mais cette dernière opération est néanmoins un gros poids en moins. C’est une page qui va pouvoir se tourner.

Je remercie le CHU d’Angers, l’ensemble du service du Docteur Lucas, les kinés et les infirmières pour leur aide précieuse, avec une pensée particulière pour le docteur lui-même. Et j’espère revenir les voir le moins souvent possible ! »