Actualités

image-carrousel-809x483

Guillaume Moreau termine la saison ILMC sur une bonne note en Chine

13/11/11

Les 6 Heures de Zhuhai marquaient la septième et dernière manche de l’Intercontinental Le Mans Cup, où Guillaume Moreau retrouvait le volant de la OAK-Pescarolo en compagnie de Matthieu Lahaye et Pierre Ragues. Au final, l’équipage a rallié l’arrivée au septième rang (4ème en « Essence »), après un très beau relais de départ du Limousin.

Durant les six heures de course, la OAK-Pescarolo a dû batailler ferme, sur un tracé qui ne convenait pas spécialement à l’auto, comme le précise Guillaume : « Nous savions que cette course ne serait pas facile pour nous, car le tracé convenait plus à la Lola-Toyota/Rebellion de nos adversaires. Nous avons fait notre maximum avec aucune fausse note en piste. » C’est en réalité un tandem qui a roulé dans la #15, suite au forfait de Matthieu Lahaye : « Malheureusement, Matt’ a eu une intoxication alimentaire la nuit précédent la course, ce qui l’a empêché de rouler. J’ai donc été chargé de prendre le départ où la consigne était de ne pas s’accrocher. » Le Limousin réalisait un envol sans faille pour placer la OAK-Pescarolo dans les positions de tête, mais un problème de capteur moteur a stoppé la #15 quelques minutes à son stand. « Suite à notre pépin, nous avons tout fait pour revenir au contact, mais les conditions de course ne nous ont pas permis de remonter dans la hiérarchie. »

« Nous avons fait un sans-faute » poursuit le pilote OAK Racing. « Je suis satisfait de ma performance, avec aucun contact dans le trafic. Sur la piste, les conditions n’étaient pas évidentes car Zhuhai est un circuit difficile et c’était physiquement assez dur compte tenu d’une température élevée. Ce beau résultat d’ensemble vient couronner une très belle fin de saison. La voiture sœur termine à une très belle cinquième place, preuve que tout le travail d’équipe a payé. Il y a eu un avant Le Mans et un après, avec la pole « Essence » à Imola, la troisième place à Silverstone, la quatrième au Petit Le Mans et la cinquième ici. L’équipe a su répondre présent sur la deuxième partie de saison et montrer qu’il fallait compter sur elle. »

Il est l’heure de tirer un bilan avant une intersaison bien méritée : « Personnellement, la saison a été pour moi positive. Je suis ravi de faire partie de l’aventure OAK Racing et nous avons montré tout le potentiel de la OAK-Pescarolo pour une première année en LMP1. La page 2011 se tourne et il est déjà temps de penser à 2012… »