Actualités

GM-le-mans-2-1

24 Heures du Mans : Guillaume Moreau frustré par le résultat !

12/06/11

Pour ses cinquièmes 24 Heures du Mans consécutives, Guillaume Moreau pouvait nourrir de gros espoirs après une bonne qualification au volant de la OAK-Pescarolo n°15, qu’il partageait avec Tiago Monteiro et Pierre Ragues. Malheureusement, la course en a décidé autrement avec un abandon suite à de récurrents problèmes de direction assistée. « C ‘est un peu frustrant pour moi » confie Guillaume. « Personnellement, Le Mans c’est une année sur deux depuis mes débuts en 2007. L’an passé je montais sur la seconde marche du podium et là je ne vois pas le drapeau à damiers. Nous avons vite été retardés par un problème de direction assistée. C’est un souci que nous n’avions pas encore rencontré. Le relais de départ de Pierre s’est bien passé et lorsque j’ai pris le volant, j’ai vite senti que la direction devenait de plus en plus dure. A un moment, je n’avais plus du tout d’assistance de direction. L’équipe a tout changé mais le problème est revenu. »

Compte tenu du temps perdu pour réparer, il était inutile de poursuivre : « Nous avons préféré arrêter par mesure de sécurité. Cela ne servait à rien de rester en course car le risque de sortie de piste était trop important et nous avons joué la sagesse. C’est dommage car le potentiel était bien là. » Malgré le manque de roulage depuis les 1000 km de Spa, la séance qualificative s’était bien passée pour le pilote de la Région Limousin, avec une quatrième place en protos « Essence » : « Le point positif reste la qualification. Cela restera pour moi un bon souvenir avec une auto très compétitive. Pour nos débuts dans la catégorie reine, nous avons montré de belles choses. Le début de saison a été frustrant et nos derniers essais préparatifs en vue des 24 Heures du Mans nous avaient bien repositionné. Il nous faut maintenant tout analyser car le prochain meeting va vite arriver. L’autre point positif restera ma rencontre avec Tiago. Il s’est vite adapté et c’est vraiment quelqu’un de sympa. Le courant est vite passé entre nous. » 

Avec seulement 13 secondes d’écart entre les deux premiers à l’arrivée, cette 79ème édition des 24 Heures du Mans restera dans les annales. OAK Racing a tout de même placé deux de ses autos à l’arrivée : « Je suis content de voir que les deux LM P2 ont bien fonctionné. La course a été virile en piste et j’en profite pour adresser un prompt rétablissement à Mike Rockenfeller après sa grosse sortie de piste. »

La prochaine course se tiendra à Imola le 3 juillet, dans le cadre du quatrième meeting de l’Intercontinental Le Mans Cup. « J’espère bien que nos efforts seront enfin récompensés » conclut Guillaume. « Je suis optimiste pour la suite de la saison, en espérant décrocher un bon résultat. »